Paroisse d’Aizarna

Cette église, construite au XVIème siècle, possède l'une des plus belles et des plus singulières façades du style de la Renaissance à Guipuzcoa. Aizarna possède un triptyque flamand du XVIème siècle, une œuvre de l'atelier de l'École d'Ambres.


Altuna Etxea (Maison Altuna)

Elle fut démolie pour y construire des logements, cependant elle fut reconstruite avec le même profil précédent et en conservant sa façade au style mudéjar.

Parroisse Santa Maria la Real

Construite au XVIème siècle, ce bâtiment au style de la Renaissance abrite en son sein de précieuses œuvres d'art, parmi lesquelles nous pouvons citer un orgue Cavaillé-Coll datant de 1898.

Paroisse Andre Maria Jasokundearen parrokia

L'église de l'Assomption de Marie, du XVIe siècle, à l'intérieur de laquelle se trouve la chapelle funéraire des Lili.

Antxieta Etxea (Maison Antxieta)

Le grand musicien Juan de Antxieta ordonna la construction au XVIème siècle de ce bâtiment dont le style est mudéjar.

Aritxezarra (Arretxea)

C'est l'un des premiers édifices à Zestoa à avoir été construits en pierre. En effet, après l'incendie qui a détruit la ville au XVIe siècle, on a décidé de supprimer le bois et d'utiliser la pierre dans la construction. Dans le même siècle, Zestoa a connu une croissance démographique très importante et l'enceinte fortifiée est devenue trop petite pour accueillir tous les habitants de la ville, ce qui explique pourquoi la "Maison de Pierre" ou Arretxea a été érigée à l'extérieur des enceintes.

L’église de Nuestra Señora de Arritokieta

Elle surplombe la localité et on y vénère la patronne de Zumaya. On peut y signaler l'image de la vierge du XVIème siècle au sein d'un retable du XVIIème siècle et dont la pièce centrale est un triptyque de hispano-flamand du XVIème siècle.

Paroisse d’Arrona

Bâtie au XVIème siècle sur un ancien ermitage, modifiée au XVIIIème siècle et malgré cela, cette paroisse est très unitaire. Elle est dotée d'une unique nef et de couvertures en croisée d'ogives.

Casa-Torre (Maison-Tour) Balda

Il s'agit d'un bâtiment construit à partir du XIIIème siècle et dont les propriétaires ont été fidèles à la Faction des Ganboa. Au XVème siècle, elle fut démolie en tant que tour fortifiée et elle fut transformée en maison résidentielle, telle qu'on peut la contempler à présent. C'est ici que vivait Marina de Licona y Balda, mère de San Ignacio (Saint Ignacio).

FaLang translation system by Faboba